Le CARMAT

Le cœur artificiel CARMAT est un projet français mené conjointement par Professeur Alain Carpentier et l’entreprise MATRA, dans le cadre de la société CARMATLe projet est bientôt abouti : les essais cliniques ont été lancés en janvier 2013 et devraient durer 6 mois.

Le projet de cœur artificiel CARMAT est la solution qui présente actuellement le moins d’inconvénients au niveau technique pour les patients souffrant d’une insuffisance cardiaque bi-ventriculaire irréversible et qui n’ont pas pu bénéficier d’une greffe cardiaque. Une des priorités du projet est d’offrir au patient confort, qualité de vie et un rythme de vie normal avec une autonomie très large.

Le cœur artificiel CARMAT se distingue favorablement des autres cœurs artificiels externes comme du Jarvik-7. Il sera, comme l’AbioCor, un cœur artificiel totalement implantée lorsqu’il sera doté d’un système de transfert d’énergie transcutané. Il se différenciera de l’AbioCor sur un certain nombre de points (Matériaux bio et hémocompatibles, auto-adaptabilité due à son électronique embarquée de haute technologie…).

Le cœur artificiel CARMAT (cf. schéma n°6) est constitué d’un ensemble d’éléments qui comprend, en plus de la prothèse, un dispositif avec une partie interne et une autre externe attachée au malade, dispositif destiné à alimenter en énergie électrique la prothèse et à réguler le rythme cardiaque. Il inclut enfin, deux systèmes de surveillance  (l’un à l’hôpital, l’autre porté par le patient à la ceinture pour le retour au domicile).

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site